VENEZ NOUS REJOINDRE !

Bienvenue si vous souhaitez participer au collectif.

 

                                             Visiter le site

 

et ses sous-menus

 

NOUS SOUTENONS LES MIGRANTS "SANS PAPIERS"

Nous témoignons depuis plus de 8 ans

en formant un cercle, interpellons les passants.

Être "sans papiers" n'est pas un délit,

c'est une situation administrative. 

 

Suivant l'actualité, des interventions et témoignages d'acteurs associatifs.

 

Est-ce la fin du Cercle de Résistance ?

 

Ils sont sans-papiers. Ils sont parmi nous. Fuyant des conditions de vie invivables, ils ont courageusement entrepris des périples très longs, très éprouvants et très dangereux pour arriver en Europe (plus de 10.000 morts en Méditerranée depuis 2014).

Il est important d’occuper l’espace public pour témoigner de la façon honteuse dont ils sont accueillis en France au mépris du préambule de la Constitution: «Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789.»

Il est important d’expliquer qu’il est impossible d’expulser tous les sans-papiers sans provoquer l’écroulement de pans entiers de l’économie française. Il faut donc dénoncer publiquement la politique inhumaine et hypocrite des gouvernements successifs (qui continuent à mettre des enfants en détention).

Il est important de rappeler l’article 13 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme (1948) signée par la France:

1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat.

2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

 

Il est important d’occuper l’espace public (surtout quand les libertés publiques sont de plus en plus menacées) et pourtant le Cercle de Résistance Paris qui se réunissait chaque mois place Denfert-Rochereau depuis huit ans va cesser son activité faute d’une relève pour le prendre en charge.

Si vous pensez que le Cercle de Résistance doit continuer son activité (éventuellement sous une forme renouvelée) contactez-nous (formulaire de correspondance à la rubrique Contacts, ci-dessous).

 

 

1ères REACTIONS

Cette rédaction a au moins deux grosses faiblesses.

D’une part, elle ne s’appuie que sur les Droits de l’Homme, ce qui est très insuffisant pour caractériser la politique actuelle.

D’autre part, elle ne parle que des sans-papiers alors que ce qu’il faudrait dénoncer c’est la politique de précarisation généralisée, le détricotage de tous les systèmes de solidarité et le recul à grande vitesse de la démocratie.

 

E.B.

 

Informer vos connaissances, faites circuler l'information.

Et faites connaître le site:  http//www.cerclederesistance.fr

 

B.G.

Inscrivez-vous à notre lettre d'information (Newsletter) Vous pouvez communiquer avec

nous par le sous-menu contact(en gris, à droite, presque tout en bas)

L'information est reprise par Démosphère / sans papiers,

agenda pour aider les habitants de la région parisienne

à se rencontrer, à agir, et à se réapproprier la politique.

http://paris.demosphere.eu/ 

 

le site RESF (collectifs locaux / 75 Paris /

Actions-événements / manifestations, rassemblements). 

http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?rubrique216

 

RADIO RESFFPP 106.3 à Paris et proche banlieue et rfpp.net

Tous les mercredi de 18H00 à 19H00

Rediffusion le mardi à 7 H.

Animateur / journaliste : Yves HAZEMANN - resf.fpp@gmail.com

 

Différents réseaux, dont LA CIMADE, le MRAP.

Marie-Odile auprès du Cercle de Silence Paris-Conseil d'État.

 

                            que nous remercions.

Nouvelles publications (07-2016)

menus et les / sous-menus :

- Tracts-table de lecture : nombreux téléchargements possibles.

Calais

Cercles en images - Photos des derniers cercles

  et activités du Cercle de Résistance.

Compléments au menu Références culturelles

 

Association amie

Nous vous invitons par ailleurs à vous joindre au

 Cercle de Silence,

chaque 3ème vendredi du mois.

Vendredi 15 juillet 2016, 18h30

place du Palais-Royal ou place Colette

devant le conseil d'Etat. vendredi 19 août, 16 septembre ...

         

 

MANIFESTATIONS 

 

JUILLET 2016

    

Vendredi

22 juillet        15H00 - Place de la République

                      16H00 - Station RER Roissy 1

                                    Manifestation vers le CRA  de Mesnils-Amelot                                       pour la fermeture des centres de rétention et                                         Hotspots !

                                         

   

Emissions des radios alternatives

 

Jour

Horaires

Radio

Émission

Du lundi au vendredi

12H à 12H30

FPP

Agenda

12H30 à 14H

FPP

Actualité des luttes

 

Tous les mardi

7H à 8H en rediffusion

FPP

Radio RESF

1er mardi du mois

4ème mardi du mois

10H à 11H en rediffusion

18H à 19H

FPP

Singuliers au Pluriel

 

Tous les mercredi

Tous les mardi

18H à 19H

7H à 8H en rediffusion

FPP

Radio RESF

1er mercredi du mois

17H à 18H

FPP

Le jour de la sirène

 

Tous les jeudi

11H à 12H

FPP

La Voix des Sans-Papiers

17H à 18H

rediffusion samedi 18H

Radio

Zinzine

Passeurs d'Infos

 

2éme et 4ème jeudi du mois

19H à 20H30

FPP

Sortir du colonialisme

1er vendredi du mois

19H à 20H30

FPP

Sans papiers ni frontières

 

Tous les samedi

18H à 19 H en rediffusion

Radio

Zinzine

Passeurs d'Infos

 

Association amie

 Permanences d’accueil

 

RESF/FCPE/LDH Paris 6-7-14 et 15

  

tous les samedis matins 10h-12h - Mairie du 14ème

 

place Ferdinand-Brunot (métro Mouton-Duvernet)  06 42 41 21 48 

 

 Voir en pages informations locales Paris Sud. 

Association amie

Permanences de La Cimade

 

Accueil, écoute, conseil et accompagnement dans les démarches administratives et juridiques, de régularisation ou de renouvellement de titre de séjour.


Paris-Luxembourg 58 rue Madame – 75006 Paris — métro St Sulpice

Tel : 01 42 22 75 77  - mercredi matin de 9h à 12h

jeudi après-midi de 15h à 18h et jeudi soir (venir entre 19h et 20h)

Article 3 :

Tout individu a droit à la vie,

à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 Article 13

-1. Toute personne a le droit de circuler librement

      et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat.

-2. Toute personne a le droit de quitter tout pays,

      y compris le sien, et de revenir dans son pays. 


Nous voulons une politique migratoire

respectueuse de la Déclaration Universelle

 

des Droits de l'Homme:

Depuis plus de 6 ans, le Cercle de résistance Paris Sud manifeste chaque mois pour dénoncer la xénophobie de l’Etat français.

Nous avons porté témoignage des traitements inhumains subis par les immigrés en France, durant ces 6 années écoulées.

 

Nous avons dénoncé sans relâche les mensonges de ceux qui ont voulu faire des immigrés les boucs émissaires responsables de tous nos maux.

Ces étrangers vivent ici, travaillent ici, cotisent, enrichissent notre pays. Ils doivent pouvoir rester ici.

 

Nous avons témoigné des luttes menées par les organisations de citoyens que révoltent des lois et des pratiques inacceptables dans un pays démocratique.

Grâce à l’engagement de nombreux citoyens français, ces luttes sont parfois parvenues à faire reculer un pouvoir injuste et aveugle.


Aujourd’hui,nous refusons toujours que perdure cette violence d’état indigne d’un pays démocratique.

Nous refusons le démembrement des familles.

Nous refusons la «chasse» aux Roms et aux étrangers, l’enfermement d’hommes, de femmes et d’enfants dans des centres de rétention administrative.

Nous refusons leur expulsion, alors que beaucoup sont exposés à de graves dangers dans leurs pays.

Le placement des mineurs en rétention doit être interdit !

Il est d’ailleurs condamné par la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

 

Nous condamnons les interpellations au faciès. Jamais nous n’accepterons que des habitants de France soient stigmatisés à cause de leur origine, de leur religion ou de leur couleur de peau.

Nous demandons que l’accueil des étrangers dans les préfectures soit un accueil respectueux ; qu’il soit mis fin aux conditions dégradantes et indignes imposées dans des attentes sans fin ; que soient supprimées les taxes exorbitantes exigées.

 

Nous demandons la régularisation des étrangers, travailleurs, parents d’enfants scolarisés, étudiants…

 

Nous affirmons que la diversité économique, culturelle, humaine est une richesse. Les atteintes à la dignité de quelques uns blessent tous les hommes dans leur humanité.

Cercle de Résistance 

Source: LDH